Stationner avec Dynacité et Zenpark

L'application de stationnement Zenpark

Dynacité et Zenpark ont noué un partenariat qui permettra notamment aux villes de Lyon, Ambérieu et Bourg-en-Bresse d'offrir de nouveaux espaces de stationnement connectés.

« Par­tant du constat que 16 % de nos places de sta­tion­ne­ment étaient inoc­cu­pées, notre objec­tif était de réduire le taux d'inoccupation en pro­po­sant une offre inno­vante à nos clients, explique Albin Cré­ti­non, en charge du pro­jet chez Dyna­ci­té. D'ici fin 2018, notre sou­hait est de pro­po­ser via la pla­te­forme Zen­park, 200 places sur Bourg-en-Bresse, Ambé­rieu-en-Bugey et Lyon. » En nouant un par­te­na­riat avec Zen­park, lea­der euro­péen du par­king par­ta­gé intel­li­gent, le construc­teur-bailleur aural­pin — qui gère plus de 26 600 loge­ments sur 241 com­munes et quatre dépar­te­ments — veut mon­trer son enga­ge­ment à construire la ville de demain. Le choix du par­te­naire s'est fait sur appel d'offres. En quelques heures, Zen­park a trans­for­mé les espaces de sta­tion­ne­ment des rési­dences Dyna­ci­té des trois villes sus­ci­tées, en par­king par­ta­gés et connec­tés. Reliés à la pla­te­forme en ligne, ces espaces pri­vés sont désor­mais ouverts au public. Ils peuvent être réser­vés en quelques secondes à par­tir de l'application Zen­park et dans tous les for­mats pos­sibles : minute, heure, jour, semaine, abon­ne­ment, à l'avance ou en temps réel. Cette nou­velle concep­tion du par­king, cen­trée sur l'optimisation des res­sources exis­tantes, per­met de désen­gor­ger les centres-villes qui rede­viennent des espaces de vie, alors que 4 mil­lions de places en Europe sont libres dans des par­kings pri­vés d'institutionnels (hôtels, bailleurs sociaux, fon­cières immo­bi­lières, admi­nis­tra­tions, cli­niques, etc.).

Réforme du stationnement

« Cet enga­ge­ment vient ren­for­cer l'implication de longue date de Dyna­ci­té dans une concep­tion éco­res­pon­sable de la ville, note le bailleur dans un com­mu­ni­qué. Les modes de dépla­ce­ment alter­na­tifs (auto­par­tage, covoi­tu­rage…) sont autant de pra­tiques faci­li­tées par la solu­tion Zen­park. Elles per­mettent aux habi­tants de la région d'apporter leur contri­bu­tion quo­ti­dienne au déve­lop­pe­ment durable. En choi­sis­sant cette solu­tion, Dyna­ci­té ren­force sa mis­sion de “faci­li­ta­teur” de la vie au quo­ti­dien. Une contri­bu­tion non négli­geable quand on sait que la simple recherche d'une place repré­sente aujourd'hui près de 20 % des émis­sions de CO2 par les auto­mo­bi­listes. » Pour le bailleur-construc­teur, ce par­te­na­riat est d'autant plus béné­fique pour la popu­la­tion que la nou­velle réforme sur le sta­tion­ne­ment est entrée en vigueur au 1er jan­vier 2018 et menace de ren­ché­rir le prix du sta­tion­ne­ment par­tout en France. Les muni­ci­pa­li­tés peuvent en effet fixer libre­ment le mon­tant de l'amende pour non-res­pect du sta­tion­ne­ment payant.


Par Sébas­tien Jac­quart

Par­ta­gez cet article sur vos réseaux sociaux !

Publicité

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*