Hausse du PIB de 2,2 % en 2017

L’Insee estime désor­mais que le PIB a pro­gres­sé de 2,2 % l’an pas­sé. Si le défi­cit public reste inchan­gé, par contre le poids de la dette publique dans le PIB baisse légè­re­ment. La consom­ma­tion des ménages a « net­te­ment » ralen­ti (avec une hausse de 1 % à com­pa­rer avec celle de 2,1 % en 2016), détaille l’Insee. Et ce, alors même que le pou­voir d’achat du reve­nu dis­po­nible brut des ménages a lui aus­si décé­lé­ré (1,3 % après 1,8 % en 2016) « en rai­son de l’inflation, mal­gré des salaires et des reve­nus de la pro­prié­té plus dyna­miques », selon l’Insee. « À l’inverse, l’investissement conti­nue d’accélérer for­te­ment », explique l’Insee : il a en effet aug­men­té de 4,5 % après +2,8 % en 2016 et 1 % en 2015.

Par­ta­gez cet article sur vos réseaux sociaux !

Publicité

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*