Grand carénage de la centrale du Bugey : rencontre avec les hébergeurs

Le 24 avril, la cen­trale du Bugey a ren­con­tré près de 200 héber­geurs des dépar­te­ments de l’Ain de l’Isère et du Rhône au centre inter­na­tio­nal de ren­contres de Saint-Vul­bas pour une réunion d’information et d’échanges sur le grand caré­nage. L’objectif de cette ren­contre : leur per­mettre de béné­fi­cier des retom­bées éco­no­miques liées à ce pro­jet indus­triel.
Le grand caré­nage occa­sion­ne­ra, en effet, un pic d’activités sur la période 2020 – 2023, lors des visites décen­nales des quatre uni­tés de pro­duc­tion de Bugey, à l’issue des­quelles l’autorité de sûre­té nucléaire se pro­non­ce­ra sur l’autorisation d’exploiter les réac­teurs pour 10 années sup­plé­men­taires. Lors de ces arrêts, plus de 2 500 inter­ve­nants sup­plé­men­taires seront pré­sents sur les ins­tal­la­tions. Le grand caré­nage repré­sen­te­ra pour la cen­trale du Bugey plus de 2,1 mil­liards d’euros d’investissement de 2014 à 2025.
Le por­tail d’hébergement qui recense les struc­tures d’accueil de l’Ain de l’Isère et du Rhône leur a ensuite été pré­sen­té. Cette pla­te­forme numé­rique per­met aux héber­geurs de se faire réfé­ren­cer et de pro­po­ser une solu­tion de loge­ment aux sala­riés pres­ta­taires qui inter­vien­dront sur le site de la cen­trale.

Rencontres avec les hébergeurs dans le cadre du grand carénage de la centrale du Bugey

 

A lire aussi :

Une tren­taine de recru­te­ments en 2018 à la cen­trale du Bugey

La pour­suite d'activité de la cen­trale nucléaire du Bugey au-delà de 40 ans s'organise

Par­ta­gez cet article sur vos réseaux sociaux !

Publicité

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*