L'édito de Myriam Denis : "Le monde change"

Ça y est ! Et non, cher·e·s lecteurs/trices, ce n’est pas une fake news : le Courrier Économie a définitivement fermé ses portes et tourné la page, vive l’Éco de l’Ain nouvelle génération ! Car, à nouveau locaux, nouvelles habitudes.

Myriam Denis

On nous appe­lait encore cou­ram­ment par notre ancien nom, deve­nu syno­nyme d’un charme désuet, prê­tant à sou­rire. Doré­na­vant – même s’il nous manque encore notre pan­neau de devan­ture – l’Éco prend toute sa place. En l’occurrence, sise rue Gabriel Vicaire, à Bourg. Avec une vitrine et une place de choix, nous offrant la pos­si­bi­li­té de vibrer au rythme du centre-ville… Une façon, pour nous, de nous réin­ven­ter.

N’est-ce pas, d’ailleurs, l’ambition de toute la presse, Aujourd’hui en France, et ailleurs ? Le Monde des médias évo­lue, nous n’avons d’autre choix que de nous adap­ter, nous et nos Équipes. Le quo­ti­dien bri­tan­nique Guar­dian l’a com­pris à ses dépens. Le jour­nal qui semble jouir d’une renom­mée inter­na­tio­nale sombre len­te­ment mais sûre­ment vers un gouffre finan­cier cer­tain. Alors, pour ten­ter de redres­ser la barre et faire Le Point, le quo­ti­dien se mue en for­mat tabloïd. Car s’il était vision­naire, avec une arri­vée fra­cas­sante et une péren­ni­té incroyable sur le Net, en Échos à sa langue anglaise qui lui confère cette visi­bi­li­té inter­na­tio­nale, il n’en demeure pas moins que le virage du digi­tal conduit à des tra­vers. Et le Guar­dian porte sa Croix. Car tout est une ques­tion d’équilibre. Et l’aspect finan­cier a long­temps été, dans le cas de ce média, rela­ti­ve­ment lais­sé pour compte, si bien que la gra­tui­té sur inter­net était de mise, avec des conte­nus dif­fé­rents, riches et variés, com­plé­tant l’offre print. Voire, la sur­pas­sant. Le Guar­dian a ain­si su se his­ser sur le devant de la scène inter­na­tio­nale inter­net, lu aujourd’hui par 150 mil­lions de visi­teurs uniques men­suels. Et dans le même temps, sa dif­fu­sion papier s’est écrou­lée de 60 % en dix ans. Ce qui repré­sente la baga­telle d’une perte opé­ra­tion­nelle de l’ordre de 45 mil­lions de livres (dans les 50 mil­lions d’euros). C’est sûr, le web, ça Match. Sauf qu’il faut deux pieds pour mar­cher.

« Se réin­ven­ter… N’est-ce pas l’ambition de toute la presse, Aujourd’hui en France, et ailleurs ? Le Monde des médias évo­lue, nous n’avons d’autre choix que de nous adap­ter, nous et nos Équipes. »

Une nou­velle équipe est alors mon­tée à la Tri­bune pour réaf­fir­mer ses valeurs tout en essayant d’améliorer ce qui peut l’être. Un Pro­grès Express, pour une Expan­sion future, à la faveur de laquelle l’Équipe table désor­mais. Il n’en demeure pas moins vrai que le web séduit encore et tou­jours plus. Si l’Humanité n’y est pas tota­le­ment absente, voire abs­conse, il semble dif­fi­cile de cal­quer sa réus­site sur ce seul modèle.

En témoigne notam­ment le pro­jet de rap­pro­che­ment de dif­fé­rents groupes de presse que sont Lagar­dère Active, Mon­da­do­ri et le groupe Marie-Claire. Chas­ser en meute semble être une solu­tion de plus en plus pri­vi­lé­giée par les confrères, si l’on se pose en Nou­vel Obser­va­teur des ten­dances qui secouent notre métier. N’avons-nous pas, nous-mêmes et à notre échelle, rejoint un groupe ? Mais cette recette peut-elle se suf­fire ? Tant s’en faut. Dif­fé­rents enjeux se posent. Certain·e·s consi­dèrent que nos lecteurs/trices, ne prennent plus 20 Minutes pour lire dans le Métro. Que le web est roi. Sans tenir un Jour­nal des Finances, force est de consta­ter la puis­sance du web. Pub et annonces légales, nos prin­ci­pales res­sources bud­gé­taires, seront-elles pérennes, notam­ment avec un Gou­ver­ne­ment qui ima­gine sup­pri­mer l’obligation de publi­ca­tion des AL dans les colonnes des jour­naux ? Se réin­ven­ter, encore et tou­jours. Pour cela, comp­tez sur nous, on Phos­phore !

Myriam Denis

Rédac­trice en chef adjointe
m.denis@eco-ain.fr

 La visite de Macron en Chine selon Faro, suite

Par­ta­gez cet article sur vos réseaux sociaux !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*