Alimentation : Les distributeurs épinglés

Bru­no Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, et Sté­phane Tra­vert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation ont réuni, suc­ces­si­ve­ment, les trans­for­ma­teurs puis les dis­tri­bu­teurs ce ven­dre­di 2 février. Treize jours après le pre­mier comi­té de sui­vi des rela­tions com­mer­ciales du 19 jan­vier, ces deux réunions ont per­mis d’avoir des échanges appro­fon­dis au sujet des négo­cia­tions com­mer­ciales en cours et des pra­tiques pro­mo­tion­nelles obser­vées ces der­niers jours.

Selon les trans­for­ma­teurs, le bilan à date des négo­cia­tions demeure pré­oc­cu­pant : 25 à 30 % des contrats sont désor­mais signés mais une écra­sante majo­ri­té se serait conclue par des baisses de prix. Par ailleurs, plu­sieurs opé­ra­tions de pro­mo­tion agres­sives sont dénon­cées tant par les indus­triels que par cer­tains dis­tri­bu­teurs. Ces opé­ra­tions sont en contra­dic­tion avec les enga­ge­ments pris dans le cadre de la charte du 14 novembre 2017. Les ministres ont rap­pe­lé avec force les acteurs à leurs res­pon­sa­bi­li­tés et au res­pect des enga­ge­ments pris lors des états géné­raux de l’alimentation. Il reste désor­mais moins d’un mois pour concré­ti­ser ces négo­cia­tions com­mer­ciales.

Bru­no Le Maire et Sté­phane Tra­vert ont appe­lé les opé­ra­teurs à trans­mettre toutes les infor­ma­tions dis­po­nibles aux auto­ri­tés de contrôle per­met­tant de carac­té­ri­ser les pra­tiques non conformes. Les contrôles de la DGCCRF seront ciblés en consé­quence.

Par­ta­gez cet article sur vos réseaux sociaux !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*